Kensi – Artiste à suivre.

Kensi est un graffeur que je suis depuis mes 16 ans. A l’époque il posait Siken, il était en lycée professionnel et faisait des stickers à mettre sur les téléphones pour payer son déjeuner. Il dessinait sur mes cours de maths et sur mon matos de natation. Aujourd’hui Kensi est en deuxième année à ECholCité, l’école internationale des arts muraux. Et ce qu’il y apprend, « c’est de la frappe ».

C’est un artiste issu du mouvement Hip Hop qui se nourrit de tout ce qu’il croise. Le graffity c’est son background, il est en permanence en train de  tester des nouveaux lettrages, des nouveaux perso, il s’enrichit de ses cours de dessin et maintenant, il a vraiment sa patte, reconnaissable parmi cent. Et lui, ce dont il rêve, c’est qu’on fasse appel à lui pour son style.Siken drinking time

Je lui ai posé quelques questions pour vous en dire plus sur son travail, ses ambitions et sa vision du graffity.

Vois-tu dans le graff un moyen de faire passer un message politique?
Le graffity est déjà une action politique en elle-même. Vouloir décorer la ville, poser son blaze partout, de toutes les couleurs, c’est un éternel combat. Les gens pètent un câble parce qu’ils n’y peuvent rien. Pourtant ce que je veux c’est rendre les gens heureux avec mes peintures, je veux que les gens se disent « ça c’est du graff et c’est beau. » Maintenant faire du graffity pour la politique non, une fois on m’a proposé de peindre Place Bellecour pour un élu de la Région mais j’ai dit non. Bon, après si Stéphane Hessel m’avait demandé de faire une oeuvre pour défendre ses idées c’est sur que j’aurai dit oui direct!

Le truc le plus fou que tu aies fait en mural?
Le Gymnase d’Epagny. Une semaine de boulot avec 5 autres membres du crew, un mur de 30m de long par 15 de haut, une ambiance de fou. On taffait super tard le soir, on rentrait dormir trois ou quatre heures à Lyon et on repartait, c’était beaucoup de boulot mais c’était à la cool. Au final, on a eu deux satisfactions : le résultat du mur et la façon dont ça s’est déroulé entre nous. J’ai beaucoup appris durant cette semaine là.

Un truc rigolo qui s’est passé en vandale? 
On était quatre, vers Chambéry, on a posé un gros bloc de 20m de long, on a dû mettre un quart d’heure à le peindre. Et quand on a reculé pour voir le rendu, on s’est aperçu qu’il y avait des plantes partout. On a ramené la peinture et on est revenus avec une scie qu’un de nous avait dans sa voiture et on a du passer une heure à tout déblayer, ça nous a fait marrer. Le paradoxe de graffer dans l’urgence et de se retrouver à galérer pour défricher l’endroit!

Où te vois-tu dans 20 ans?
Avec plein de gosses ! C’est vrai, j’ai envie d’avoir de la marmaille qui braille partout autour de moi !
Et puis je serai à Lyon. Lyon c’est chez moi. Je vais bourlinguer, voir autre chose, mais le bonheur n’est pas à l’autre bout du monde.

Kensi, c’est un graffeur à la cool, serein et confiant en l’avenir. Tout n’a pas toujours été simple pour lui et les gens ont mis du temps à lui faire confiance. Heureusement, ceux qui l’ont encouragé dès le début sont les bons. Sa mère d’abord, une très chouette femme qui lui a transmis des valeurs et un amour puissant. Ses frères aussi, qui lui donnent discrètement de jolies preuves d’admiration. Hose ensuite, son mentor dans le graffity, qui lui a transmis son savoir et qui l’a traîné partout avec lui. Ses potes enfin, qui à force de lui passer des commandes et de le laisser dessiner partout, lui ont permis de s’exprimer ailleurs et autrement que dans la rue.

Vous pouvez suivre ses actualités sur son tumblr: http://siken1.tumblr.com/

Je lui dois le papier peint de mon blog, merci Xema!

siken

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :